Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Que faut-il faire si vous présentez des troubles de la mémoire ?

Que faut-il faire si vous présentez des troubles de la mémoire ?

Le 23 octobre 2022
Que faut-il faire si vous présentez des troubles de la mémoire ?
Des facteurs d'éducation et de style de vie semblent avoir une influence sur le risque de développer la maladie, avoir des amis, garder le moral et stimuler ses neurones sont ainsi les meilleurs moyens de réduire l'apparition de celle-ci.

Découverte en 1906 par Aloïs Alzheimer, la maladie d’Alzheimer est une affection du cerveau dite « neuro-dégénérative », c’est-à-dire qu’elle  entraîne une disparition progressive des neurones.
Si les pertes de mémoire sont les symptômes les plus connus de la maladie d’Alzheimer, celle-ci ne se limite pas à ces seuls signes : difficultés à planifier, à trouver le mot juste, perte de la notion du temps… La maladie d’Alzheimer affecte toutes les fonctions cognitives et agit sur l’humeur et le comportement des patients.

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui entraîne un déclin progressif de la mémoire, de la pensée et des aptitudes à raisonner. Elle se manifeste par divers symptômes cognitifs :

Pertes de mémoire qui perturbent le quotidien
Difficultés à accomplir des tâches quotidiennes
Troubles du langage
Troubles des gestes
Difficultés à planifier ou organiser
Troubles du sommeil et de l’alimentation
Pertes d’objets
Altération du jugement
Changement de la personnalité
Perte de motivation pour le travail ou les activités sociales
Ne plus se souvenir du numéro de téléphone de son bureau ou du code secret de sa carte bleue peut arriver à tout le monde. Ces oublis-là n’ont pas d’incidence sur la vie de tous les jours puisqu’il est possible de se rappeler où est noté le numéro de téléphone, et de retrouver le code oublié après quelques minutes de réflexion ou en utilisant des moyens mnémotechniques

Parfois, les pertes de mémoire peuvent devenir plus significatives et plus nombreuses. L’âge est en grande partie responsable de ce phénomène. Le cerveau comme le muscle ne doivent pas s’arrêter de fonctionner au risque de perdre de leur efficacité. Les mots croisés, le Scrabble, le bridge ou, pourquoi pas, apprendre la liste des courses sont des exercices auxquels il faut se livrer après la soixantaine, pour éviter les affres du trou de mémoire.

Enfin, si les troubles de mémoire vous handicapent au quotidien, vous devrez passer un examen médical et des tests spéciaux qui pourront faire poser ou non le diagnostic de maladie d’Alzheimer. Pour vous rassurer, sachez qu’avant 80 ans le risque de la maladie demeure excessivement faible….